juin 8, 2022

Sécheresse oculaire : les gestes simples pour la prévenir

S’ils ne sont pas l’unique cause de la sécheresse oculaire, les écrans contribuent très largement à la survenue ou à l’aggravation de ce trouble oculaire. Si vous travaillez devant un ordinateur ou si vous passez beaucoup de temps derrière un écran, voici quelques conseils pour prévenir le risque de sécheresse ou de fatigue oculaire.

Souffrez-vous de sécheresse oculaire ?

Produites par les glandes lacrymales et étalées à la surface de l’œil par le mouvement palpébral, les larmes constituent un film protecteur pour la cornée. La sécheresse oculaire, ou syndrome de l’œil sec, se caractérise par une baisse de la quantité ou de la qualité des larmes. Résultat : les yeux sont secs. Ce phénomène occasionne généralement un inconfort visuel. D’autres symptômes sont variables d’une personne à l’autre : picotements, démangeaisons, sensation d’avoir quelque chose dans l’œil, paupières collées au réveil, larmoiement excessif, hypersensibilité à la lumière… Vous présentez un ou plusieurs de ces signaux ? La sécheresse oculaire vous guette… Consultez un ophtalmologue !

A quoi est due la sécheresse oculaire ?

Plusieurs causes peuvent être responsables de la sécheresse oculaire :

  • le vieillissement
  • l’exposition prolongée aux écrans (ordinateur, smartphone, tablette…)
  • la climatisation
  • la pollution
  • le vent
  • la haute altitude
  • la prise de certains médicaments
  • le port de lentilles ou de verres de contact
  • certaines pathologies (rosacée, psoriasis, allergies…)
  • la fumée du tabac…

Le saviez-vous ? Selon une étude menée au sein de « The University of Iowa Health Care », le fait de fixer un écran peut réduire le taux de clignotements global de 33 %.

Comment lutter contre la sécheresse oculaire ?

Des gestes simples permettent de prévenir ou de limiter le risque de sécheresse oculaire, et ce, même si vous êtes obligé de passer du temps devant un ordinateur :

  • positionner votre ordinateur à 70 cm minium de votre visage
  • faire en sorte que l’écran soit placé sous le niveau du regard, ce qui va limiter le degré d’ouverture des yeux
  • faire des pauses toutes les 20 minutes environ, en changeant l’orientation du regard
  • cligner régulièrement les paupières, pour favoriser l’hydratation de la cornée
  • aérer régulièrement votre intérieur ou votre bureau
  • éviter l’exposition à la fumée du tabac, à la climatisation
  • ne pas se frotter les paupières…