juin 8, 2022

Aie, aie, aie, les pollens sont de retour !

Avec le beau temps, le soleil et les fleurs ne sont pas les seuls à revenir.
Les pollens refont également surface, pour le plus grand bonheur de la nature, mais pour la plus grande angoisse des personnes y étant sensibles, voire allergiques.

Le retour des pollens est ainsi synonyme pour certains de réactions allergiques tel que les conjonctivites, trouver des solutions apaisantes devenant rapidement un objectif majeur.
Entre préparations ophtalmiques ciblées, remèdes de grand-mère, technologie tendance comme les purificateurs d’air ou encore immunothérapie, les solutions sont tant nombreuses que variées.

Conjonctivite saisonnière : définition

L’une des réactions courantes face au retour des pollens, est la réaction allergique.
La conjonctivite saisonnière se définit comme une réaction allergique des yeux se produisant à l’arrivée du printemps, du moins lorsque les pollens sont là.

Il s’agit d’une sorte d’hypersensibilité, se caractérisant notamment par des yeux secs, des yeux irrités, des démangeaisons, des paupières gonflées, et des yeux qui pleurent.

Les solutions ophtalmiques, les incontournables

La meilleure solution est d’éviter autant que possible d’entrer en contact avec les allergènes concernés, soit avec les pollens. Cependant, cela n’est pas toujours possible, et c’est alors que des astuces doivent être trouvés pour atténuer les symptômes allergiques.

Les solutions ophtalmiques font office de solution absolument incontournable.
Développées en laboratoire sur la base d’études scientifiques minutieuses, elles ont été spécialement pensées pour cibler les allergies et agir efficacement sur l’ensemble des symptômes allergiques en découlant.

Les Laboratoires Innoxa font partie des leaders sur le sujet. Ils ont par exemple développé un spray oculaire permettant de soulager ces symptômes tout en facilité, par la simple pulvérisation du spray sur les yeux secs et fatigués. Ce type de spray oculaire est également efficace sur les yeux rouges et particulièrement irrités.
Les sprays oculaires Innoxa ont ainsi une triple action. Ils viennent hydrater, lubrifier et rafraîchir vos yeux si précieux.

Autre exemple avec les gouttes oculaires, qui constituent une méthode rapide et très ciblée de soulager les gênes ressenties. Grâce à la subtile combinaison d’eaux florales et de tréhalose, l’action des gouttes oculaires est directement orientée vers le traitement de l’irritation et de la sécheresse des yeux, les apaisant en l’espace de quelques minutes seulement. Ensuite, le bleu de méthylène vient embellir vos yeux avec un effet blanchissant pour le blanc de l’oeil.

Les remèdes de grand-mère pour soulager ses yeux

Outre les solutions ophtalmiques modernes, il est véridique que les remèdes de grand-mère restent des valeurs sûres.

Nous pouvons citer par exemple les compresses de camomille, qui calment les yeux irrités et empêchent les yeux de gonfler. Elles sont à utiliser de manière préventive, en les appliquant chaque soir sur vos yeux avant d’aller vous coucher.

Autre astuce avec le cataplasme de mauve, destiné à apaiser une conjonctivite occasionnelle, saisonnière. A partir d’une cuillère à soupe de fleurs de mauves et d’un bol d’eau, faites bouillir le tout puis laissez infuser environ 10 minutes. Ensuite, appliquez les fleurs humides directement sur vos yeux, en les laissant poser une vingtaine de minutes.

La tendance des purificateurs d’air

Les purificateurs d’air sont une véritable tendance, et présents dans de plus en plus de foyers. Ils demandent un certain investissement financier, mais leur efficacité est bel et bien avérée.

Ils agissent tel des filtres, et évacuent toute particule pouvant déranger la respiration ou encore irriter les yeux. En période d’explosion des pollens dans l’air, avoir un purificateur d’air chez soi est donc une solution onéreuse mais très efficace.

Pour accompagner les fonctionnalités du purificateur d’air, il est également recommandé de garder ses portes et ses fenêtres autant fermées que possible. Cela évitera de faire rentrer des particules de pollens au sein de votre domicile, et de vous confronter ainsi à des réactions allergiques tout le long de vos journées et de vos nuits.

La désensibilisation, une solution réellement efficace ?

Méthode ultime mais parfois inévitable : la désensibilisation.

La désensibilisation, autrement appelée l’immunothérapie, est effectuée sous forme de comprimés sublinguaux composés de hautes doses de pollens. Ces comprimés vont venir rééduquer votre système immunitaire afin que vous deveniez tolérant aux pollens.

Au-delà de la méthode de désensibilisation, le traitement des allergies aux pollens est généralement traitée à l’aide de médicaments anti-histaminiques venant bloquer la réaction inflammatoire à l’origine des symptômes. D’autres traitements tels que des corticoïdes à inhaler peuvent être prescrits.

Il est utile de préciser que les désensibilisations constituent des traitements dits de « deuxième intention », c’est-à-dire qu’ils ne sont à envisager que si les premiers traitements se sont révélés inefficaces, ou bien en cas de certaines formes d’intolérances. Par exemple, il est possible de souffrir de somnolence lors de la prise d’anti-histaminiques.

Idéalement, une désensibilisation doit débuter au moins 4 mois avant la saison des pollens afin d’avoir le temps d’habituer l’organisme. Elle peut être appliquée aux enfants dès l’âge de 5 ans, et dure de longs mois.