juin 8, 2022

Allergies & œil sec

Le réveil de la nature est souvent spectaculaire, la réaction allergique peut l’être aussi.

L’allergie est une réaction d’auto-défense du système immunitaire de notre organisme en présence d’un allergène. Si certain(e)s sont insensibles, d’autres au contraire peuvent présenter une hypersensibilité face aux substances allergènes. Et c’est le cas lorsqu’au printemps les pollens s’en donnent à cœur joie pour aller chatouiller les zones réactives de notre visage, en l’occurrence les muqueuses, dont la conjonctive.

Souvent accompagnés de rhinite allergique qui se manifeste avec force éternuements, d’où le joli nom de rhume des foins, les symptômes au niveau de l’œil peuvent eux aussi être assez intenses. Ça commence avec l’impression d’avoir un grain de sable dans l’œil, puis les symptômes s’amplifient très rapidement, avec des yeux larmoyants, des paupières qui gonflent, des démangeaisons, des yeux qui piquent et brûlent. Ceux qui connaissent savent de quoi on parle. L’œil est irrité à cause de l’intrus !

Naturellement, il faut éviter le plus possible d’entrer en contact avec les allergènes (pollens, poussières, pellicules d’animaux, spores de champignons, parfums…). Mais comment faire alors qu’ils sont partout ??? Certes, en pleine période de pollens, il est préférable d’éviter les sorties du weekend au parc animalier ! Mais outre ce comportement préventif, il est possible de soulager les symptômes en privilégiant une hygiène particulière de ses yeux.

De plus, comment réagir alors que cet état d’inflammation des yeux risque de masquer d’autres troubles, tels que ceux de la sécheresse oculaire ?

En effet, les réactions allergiques s’accompagnent d’un grand renfort de larmes qui peuvent être trompeuses, le larmoiement étant aussi un symptôme de l’œil sec. Ces larmes-là ne viendront pas plus lubrifier les yeux secs, qui resteront donc secs, avec des symptômes allant de la gêne au niveau des clignements, de la fatigue oculaire, de l’irritation, des yeux rouges, des sensations de brûlures.

La meilleure façon d’éviter cette décompensation est de se protéger les yeux et si possible d’utiliser des larmes artificielles, voire une solution oculaire adaptée.

Notre conseil dans le cadre des symptômes relatifs aux réactions allergiques : laver ses yeux avec beaucoup de douceur, de préférence avec une eau physiologique et les hydrater le plus souvent possible avec une solution apaisante.

Le spray INNOXA LABORATOIRES pour les yeux rouges et irrités contient des extraits de fleurs réputées pour leur action calmante.

Les ingrédients naturels, base de cette formule, sont reconnus dans les solutions ophtalmiques :

  • L’euphraise est une fleur autrement nommée EYE BRIGHT, qui a la particularité d’être utilisée pour son aspect décongestionnant et apaisant.
  • La camomille, dont la réputation n’est plus à démontrer, est apaisante.